Nos activités
programme communauté des beatitudes
programme de la communauté des beatitudes de Nay

communautés des beatitudes

COURS BIBLIQUES

cours biblique à la communauté des 
       beatitudes Journée de la Parole
Elisabeth Lemaitre
Etude du Livre de Daniel.

Samedi 18 octobre 2014
Première rencontre

Samedi 22 novembre 2014
Deuxième rencontre

Samedi 20 décembre 2014
Troisième rencontre

cours biblique à Nay Journée de la Parole
Frère Moïse
Etude du Livre des Psaumes

Samedi 17 janvier 2015
Première rencontre
Les Psaumes des Montées

Samedi 21 février 2015
Deuxième rencontre
Les Psaumes des Montées

Samedi 28 mars 2015
Troisième rencontre
Les Psaumes des Montées

Samedi 25 avril 2015
Quatrième rencontre
Les Psaumes des Montées

communautés des beatitudes

communautés des beatitudes

COURS BIBLIQUES


historique nay L'APOCALYPSE

Elisabeth Lemaitre
Un résumé de notre étude

Plus que jamais, l'Apocalypse est un Livre pour aujourd'hui !
C'est un livre liturgique qui célèbre la victoire du Christ : il y a celui qui lit et ceux qui écoutent ; il y a de nombreuses hymnes, acclamations ponctuées de "Amen"

Il est présenté comme un feu d'artifice : chaque section est une gerbe de 7 étincelles où la 7e explose en 7 nouvelles étincelles.
       

La première partie de ce Livre nous dit la situation de 7 églises au moment où écrit l'Apôtre Jean qui les interpelle à la conversion, car le Christ vient bientôt - c'est à dire "tout de suite" : il frappe à la porte.

       

Dans la deuxième partie, il nous montre la Gloire du Christ ressuscité et celle de ses fidèles.
Il nous montre en même temps la situation du monde qui ne répond pas à son appel à la conversion.
Puis, toujours en parallèle, la situation de l'Eglise qui lutte contre les puissances du mal.

       

Enfin il nous montre la victoire du Christ et de son Eglise.

   

Le langage de l'Apocalypse est un langage imagé et symbolique : il nous montre.

- Symbolique parce qu'il s'adresse aux chrétiens de tous les temps et pas seulement à ceux du premier siècle.

- Imagé parce que, dans la situation d'une détresse qui frise le désespoir, il est nécessaire de faire voir encore plus que de faire entendre la "Bonne Nouvelle" du Salut.

- Un langage chiffré : dans la Bible les chiffres sont un langage au même titre que nous-mêmes pouvons les employer, par exemple : "Oh ! j'en ai vu 36 chandelles". Si l'on prend l'Apocalypse, c'est un livre entièrement construit sur le chiffre 7 : il exprime la plénitude, la totalité, c'est à dire il ne peut y en avoir plus, on a été jusqu'à l'extrême.
Ainsi Pierre pose la question à Jésus : "Quand mon frère à péché contre moi, devrais-je lui pardonner jusqu'à 7 fois ?" Jésus lui répond :"je ne te dis pas 7 fois, mais 70 fois 7 fois."
Autrement dit, on aura jamais fini de pardonner !
communautés des beatitudes